Ce que vous vous apprêtez à lire est un compte-rendu d’une superbe conversation avec François Jasmin, massothérapeute, professeur en massothérapie à Guijeket professeur de tai chi. Vous y découvrirez des pistes pour rendre vos massages d’autant plus agréables pour votre client, mais surtout pour vous.

Sablier avec Sable Rouge - Temps Qui PasseEn massothérapie, tout est thérapeutique. Ne banalisons plus le massage de relaxation ou de détente comme étant anodin. Dès qu’il y a un toucher, nous apaisons quelque chose : une douleur, un inconfort, une détresse, un simple besoin d’être touché.

Avant tout massage, posez toutes les questions nécessaires à votre client. Qu’il s’agisse de son historique de santé, de ses maux actuels, de la raison pour laquelle il a ses inconforts et ce qu’il apprécie et n’aime pas lors de soins. Vous pourrez alors mieux cibler votre approche de façon pertinente et personnalisée.

Bien que nos rencontres avec nos clients soient indéniablement limitées dans le temps, cet encadrement vient restreindre la qualité de votre soin si vous y attachez trop d’importance.  En fait, ces minutes que vous verrez s’écouler peuvent être une prison dans laquelle votre mental prendra beaucoup trop d’espace. Être trop conscient de la technique et de la mécanique de votre massage vous en fera oublier une autre dimension. Soyez présent à ce qui est sur le point de se passer entre l’inconnu et la connexion avec un corps-être qui a besoin de relâcher. Écoutez et adaptez votre toucher selon le cas.

Se libérer de la notion de temps, c’est évidemment être dans le moment présent. Mais ça peut également être synonyme de laisser nos chorégraphies de côté pour s’en remettre à ce que nous ressentons vraiment sous nos doigts. Et puis, qu’est-ce que ça fait si vous inter changez l’ordre de votre routine ou  faites plusieurs répétitions d’une même manœuvre au besoin?  

Le défi dans cette approche est de ne pas penser à la suite de votre massage, ni même à la prochaine manoeuvre que vous effectuerez. Je l’avoue, pour l’avoir tester moi-même, c’est plutôt intimidant la première fois. Cependant, je vous invite à tenter l’expérience et laissez-vous guider par le corps de votre client et découvrez une nouvelle façon de faire. Cela peut être assez surprenant. Soyez fluide comme l’eau et seulement lorsque vous rencontrerez un tournant dans le ruisseau, réajustez-vous; sinon, suivez le cours.

Être dans le moment présent, c’est être à l’écoute, d’abord de soi et de sa respiration. S’il y a des contraintes extérieures ou des tourments intérieurs, dans ce cas, il faut apprendre à les accueillir et les observer afin d’accéder au moment présent qui n’est pas toujours agréable. Cet état d’accueil de soi influence favorablement l’état d’être du client lors du massage. De plus,  soyez à l’écoute des besoins de votre client et surtout de ce que son corps vous révèle. Faites-lui vivre et ressentir l’expérience de la transformation de son corps et de son esprit  vers une conscience physique et psychologique accrues.

Avec une respiration légèrement plus profonde qu’à l’habitude, le massothérapeute et le client seront plus ouverts aux messages corporels qui prendront place.  Si un client désire un massage pour se retrouver ailleurs, faites-lui plutôt la faveur de se retrouver avec lui-même, ici et maintenant. Nous nous évadons sans cesse au quotidien et  nous ne connectons que très rarement avec nous-mêmes. C’est le moment idéal pour parvenir à cette fin et de façon saine et écologique.

Pour faire la paix avec le temps, réalisons qu’on ne peut pas tout faire, voir tout régler en un massage. Toutes ses tensions et blocages se sont accumulés depuis un long moment et prendront un certain temps, des prises de conscience et des changements profond  pour disparaitre complètement… Laissez-vous bercer par la vie et souvenez-vous que c’est la qualité de présence qui est essentielle !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *